[News] Huit automobilistes sur dix ont peur de conduire la nuit

mars 16, 2017

Une récente étude réalisée pour Ford montre clairement l’inquiétude des automobilistes de percuter quelqu’un ou quelque chose, lorsqu’ils circulent de nuit et que les conditions de visibilité sont altérées par l’obscurité.

En Europe, 81 % des automobilistes admettent avoir peur de conduire la nuit. Une proportion qui grimpe à 87 % chez les femmes. Plus de la moitié affirment en effet que la mauvaise vision nocturne est une source de stress, et plus d’un tiers des automobilistes craignent d’être impliqués dans un accident. L’angoisse de percuter un piéton a même été mise en avant par un conducteur sur cinq interrogés.

En 2014, plus d’un décès sur cinq sur la route à travers l’Europe concernaient des piétons. Sur ce total, près de la moitié des piétons tués sont morts suite à des accidents survenus après la tombée de la nuit.

“Nous savons que certains conducteurs trouvent que conduire de nuit est une expérience véritablement stressante. D’autant qu’à toute heure, les piétons parfois distraits par les smartphones peuvent traverser la chaussée sans avertissement. Quand l’obscurité s’installe, cela laisse encore moins de temps aux conducteurs pour réagir et éviter un accident”, explique Gregor Allexi, ingénieur de Ford Europe, en charge de la sécurité. “Désormais de jour comme de nuit, le système de détection des piétons est conçu pour aider à identifier les personnes qui sont déjà sur la route ou qui s’apprêtent à la traverser”.

La technologie de freinage d’urgence avec détection des piétons a en effet été améliorée. Le système est maintenant capable de fonctionner à toute heure du jour et de la nuit. L’équipe de développement a pour la première fois travaillé de nuit dans des centres de test fermés, mais également dans certaines des villes les plus vivantes d’Europe, comme Paris et Amsterdam.

Comment ça fonctionne?

Le système de détection des piétons traite l’information provenant d’un radar situé dans le pare-chocs et d’une caméra montée sur le pare-brise. La caméra fournit plus de 30 clichés par seconde et permet au système de distinguer les personnes des objets tels que les arbres et les panneaux de signalisation, même dans des conditions de faible luminosité, lorsque ces personnes ou ces objets sont uniquement éclairés par les phares du véhicule.

Si le système détecte une collision imminente avec un piéton, il émet d’abord des avertissements sonores et visuels au conducteur. Si le conducteur ne répond pas, le système applique automatiquement les freins. Cette version évoluée de la technologie de freinage d’urgence avec détection des piétons sera lancée cette année sur la Fiesta nouvelle génération.

Sujets : News
facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail