[Le saviez-vous] La voiture autonome : comment ça marche?

octobre 6, 2016

Monter à bord d’une voiture, entrer une destination et se laisser conduire sans le moindre risque… Il y’a quelques années encore cela relevait de la science-fiction, mais c’est pourtant le pari que Ford est sur le point de remporter.

Le 12 septembre dernier, le constructeur américain organisait un événement presse international en son coeur à Dearborn afin de présenter son programme de voitures autonomes. Plus de 200 journalistes issus du monde entier ont ainsi eu la chance de prendre place à bord de Ford Fusion pilotés exclusivement par l’intelligence artificielle de l’ordinateur de bord.

10 ans de recherche et de développement ont permis à cette technologie de voir le jour, et les premiers modèles, sans pédales ni volants devraient sortir des usines américaines en 2021.

ford_fusion_av_02_hr-1

Comment ça marche ? 

Il suffit d’appuyer sur un bouton pour que la voiture passe en mode conduite autonome. Le véhicule roule, sans à-coup, freine en douceur, s’arrête aux stop et aux feux rouges en utilisant les clignotant de manière appropriée jusqu’à la destination finale, et tout ça sans aucune intervention humaine.

Pour effectuer cette prouesse, la voiture est dotée de capteurs appelés « lidars » placés sur le toit. Ceux-ci se mettent en rotation à 360 degrés et effectuent un balayage laser 3D de l’environnement. Une version numérique de cet environnement est alors modélisée et envoyée jusqu’à l’ordinateur de bord. Et ça va vite, puisque l’IA effectue tout de même jusqu’à 2 800 000 mesures par seconde.

Les lidars sont accompagnés de six caméras haute résolution, qui vont permettre la lecture des feux, des chiffres et des éléments écrits sur les différents panneaux de signalisation.

Ces deux technologies permettent à l’intelligence artificielle de cartographier et d’analyser chacun des éléments à proximité du véhicule, piétons, voies, feux tricolores, panneaux, marquages au sol, obstacles, tout y passe ! Si un piéton se trouve sur la chaussée, ou qu’un élément dynamique tel qu’un feu passe au rouge, la voiture s’arrête alors en douceur… et redémarre lorsque tous les voyants sont au vert.

radar-vehicule-autonome-ford

Mieux encore, pour cette démonstration, Ford n’avait équipé ses véhicules que de l’ancienne génération de capteurs lidars, si ceux-ci peuvent cartographier l’environnement jusqu’à 80 mètres à la ronde, la nouvelle génération devrait pouvoir effectuer le même exercice jusqu’à 200 mètres.

Vous n’y croyez toujours pas ? On vous laisse prendre place à bord et découvrir la numérisation de l’environnement en temps réel dans la vidéo ci-dessous.

En tout cas, nous on a hâte d’être en 2021 pour voir cette technologie arriver sur la Mondeo, cousine européenne de la Fusion.