[Grand Angle] Les plus beaux concepts de la Ford Fiesta (de 1972 à 1979)

septembre 8, 2016

Depuis la première Ford Fiesta sortie des chaînes de montage en mai 1976, plus de 17 millions d’exemplaires du modèle ont été construits à travers le monde. Avec 314 432 unités vendues sur le marché européen en 2015*, la Ford Fiesta a même été la petite voiture la plus vendue en Europe pour la quatrième année consécutive.

Mais durant les quatre dernières décennies, la Ford Fiesta a également inspiré un certain nombre de concept-cars spectaculaires et précurseurs. Pour fêter les 40 ans du modèle, la marque a donc listé les 20 concept-cars les plus marquants réalisés sur une base de Ford Fiesta.

Exercice de style et de prospective, ou sondage de l’opinion, les concept-cars liés aux différents modèles de Fiesta ont toujours clairement montré la polyvalence et l’esprit d’innovation qui font partie de l’ADN de la petite citadine.

Nous avons sélectionné pour vous quelques-uns de ces concepts-car issus de la Fiesta, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y en a pour tous les goûts.

Bobcat – 1972

FordFiesta-Concepts_FordBobcat-1974_01

Explications. Le développement de la Fiesta a commencé en 1972, sous le nom de code Bobcat. Une variété de concepts ont à l’époque été créés par les studios de design Ford en Allemagne, en Italie, au Royaume Uni et aux États-Unis. L’idée était alors d’explorer les différentes options pour créer une nouvelle petite voiture révolutionnaire.

Qu’est-il arrivé ensuite ? Ford a écouté les commentaires des clients de petites voitures à travers l’Europe pour créer un design final comportant divers éléments stylistiques de la plupart des concepts Bobcat et des autres prototypes.

Ghia Corrida –  1976

FordFiesta-Concepts_GhiaCorrida-1976_01

Explications. La Ghia Corrida a été révélée au Salon automobile de Turin, en Italie, en novembre 1976. Il s’agissait de montrer la vision de Ghia de la voiture de sport du futur avec des portes papillon, un tableau de bord modulaire et des fonctionnalités intelligentes comme les volets de projecteurs électroniques pour une meilleure aérodynamique.

Qu’est-il arrivé ensuite ? L’idée d’un coupé deux portes de sport basé sur la Fiesta a été réalisée 20 ans plus tard avec l’introduction de la Ford Puma. Les volets de projecteurs électroniques étaient une innovation en matière d’aérodynamisme, comme l’est aujourd’hui la technologie de grille de calandre active disponible sur les véhicules Ford actuels.

Ghia Prima – 1976

ghia prima

Explications. Fruit d’une collaboration entre Ford et Ghia, la Ghia Prima fût l’une des stars du Salon de Turin 1976. Avec ses sections de toit interchangeables, la Prima pouvait se transformer en pick-up, en break, en coupé sport ou en véhicule tricorps.

Qu’est-il arrivé ensuite ? La Ghia Prima était l’exemple ultime d’un véhicule multi-fonction. Ce concept préfigurait la tendance à venir des crossovers, de plus en plus populaires aujourd’hui. La Ghia Prima pourrait également être considérée comme l’ancêtre des actuels Ford S-MAX et EcoSport, qui combinent les caractéristiques de différents types de voiture.

Fiesta Fantasy – 1978

Fiesta fantasy

Explications. Construite en 1978 pour célébrer le 75e anniversaire de Ford, la Fiesta Fantaisy était un pick-up compact qui pouvait facilement être transformé en coupé sport ou en cabriolet deux-plus-deux, en utilisant des toits interchangeables en fibre de verre. La Fiesta Fantasy a fait le tour de tous les salons automobiles américains tout au long de cette année-là.

Qu’est-il arrivé ensuite ? Bien qu’il y avait peu de demande pour un pick-up compact aux États-Unis et en Europe, la marque a continué de proposer le très populaire Ford Courier en Amérique du Sud, un pick-up élaboré sur la base de Fiesta.

Ghia Tuareg – 1979

FordFiesta-Concepts_GhiaTuareg-1978_01

Explications. Le Tuareg est une Fiesta off-road conçue pour arpenter le désert. Ce projet conjoint entre Ghia et Ford a fait ses débuts au Salon de l’automobile de Genève 1979. Robuste, le Tuareg avait une carrosserie rallongée, façon break, et un hayon divisé pour des raisons pratiques. Les passages de roues étaient élargis pour accueillir les gros pneus tout-terrain et la suspension était surélevée pour permettre de conduire sur le sable et les rochers. Le look de baroudeur était alors complété par des feux antibrouillard typés rallye et un tube métallique en guise de pare-chocs.

Qu’est-il arrivé ensuite ? Le Tuareg annonçait la popularité à venir des SUV compacts, comme le Ford EcoSport, qui combinent polyvalence, robustesse et performances.

Sujets : Grand angle
facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail